Le CEEM, Centre d'Étude de l'Europe Médiane, composante du CREE (EA4513), est l’un des très rares centres de recherches français qui, grâce à l’étendue géographique de ses compétences, couvre l’ensemble de la zone située entre l’Allemagne et la Russie, de la région balte aux Balkans. Il réunit des spécialistes de 18 cultures européennes: bosniaque, bulgare, croate, estonienne, grecque, hongroise, lettone, lituanienne, macédonienne, monténégrine, polonaise, roumaine, serbe, slovaque, slovène, sorabe, tchèque et ukrainienne.

Soucieux de mettre en lumière la richesse et la singularité de sociétés souvent mal connues, le centre développe des axes de réflexion qui tiennent compte des spécificités de cette partie de l’Europe et favorisent une démarche interdisciplinaire originale. La bipolarité revendiquée entre l’étude des civilisations et celle des littératures ménage de nombreuses passerelles : les littéraires travaillent dans une perspective intertextuelle tandis que les historiens ont recours à des documents de nature très diverse. Les champs de la pensée politique, de la philosophie et de la linguistique ne sont pas oubliés et permettent de mieux saisir la circulation des idées entre l’Europe médiane et le reste du continent.

Quant à l’approche interculturelle, elle permet de révéler des affinités entre pays ne se rattachant pas nécessairement au même groupe linguistique et de dépasser ainsi le cadre des études traditionnelles (slavistique par exemple). L’interdisciplinarité se révèle, de ce point de vue, particulièrement précieuse, car elle permet de cerner des paradigmes identitaires qui trouvent leur confirmation dans le passé historique, la création littéraire et les traditions culturelles.